Précédent: , Monter: Introduction   [Table des matières][Index]


1.2 Distribution GNU

Guix fournit aussi une distribution du système GNU contenant uniquement des logiciels libres3. On peut installer la distribution elle-même (voir Installation du système), mais on peut aussi installer Guix comme gestionnaire de paquets par dessus un système GNU/Linux déjà installé (voir Installation). Pour distinguer ces deux cas, on appelle la distribution autonome le « système Guix » ou Guix System.

La distribution fournit les paquets cœur de GNU comme la GNU libc, GCC et Binutils, ainsi que de nombreuses applications GNU et non-GNU. La liste complète des paquets disponibles se trouve en ligne ou en lançant guix package (voir Invoquer guix package) :

guix package --list-available

Notre but est de fournir une distribution logicielle entièrement libre de GNU/Linux et d’autres variantes de GNU, en se concentrant sur la promotion et l’intégration étroite des composants GNU en insistant sur les programmes et les outils qui aident l’utilisateur·rice à exercer ses libertés.

Les paquets sont actuellement disponibles pour les plateformes suivantes :

x86_64-linux

Intel/AMD x86_64 avec le noyau Linux-libre.

i686-linux

Architecture Intel 32 bits (IA32) avec le noyau Linux-libre.

armhf-linux

L’architecture ARMv7-A avec gestion des flottants matérielle, Thumb-2 et NEON, avec l’interface binaire applicative (ABI) EABI hard-float et le noyau Linux-libre.

aarch64-linux

les processeurs 64 bits ARMv8-A en little-endian, avec le noyau Linux-libre.

i586-gnu

GNU/Hurd sur l’architecture Intel 32-bit (IA32).

Cette configuration en cours de développement est expérimentale. La manière la plus facile pour vous de l’essayer est de créer une instance hurd-vm-service-type sur votre machine GNU/Linux (voir hurd-vm-service-type). Voir Contribuer, sur la façon d’aider !

mips64el-linux (obsolète)

les processeurs MIPS 64 bits little-endian, en particulier la série Loongson, l’ABI n32 et le noyau Linux-Libre. Cette configuration n’est plus entièrement prise en charge ; en particulier, il n’y a pas de travaux en cours pour s’assurer que cette architecture fonctionne encore. Si quelqu’un décide de faire revivre cette architecture, le code est toujours disponible.

powerpc64le-linux

Les processeurs little-endian et le noyau linux-Libre. Cela couvre les systèmes POWER9 comme la carte mère Talos II certifiée RYF. Cette plateforme est disponible en tant que « démonstrateur technique » : bien qu’elle soit prise en charge, les substituts ne sont pas encore disponibles dans notre ferme de construction (voir Substituts) et certains paquets peuvent ne pas construire (voir Suivi des bogues et des correctifs). Cela dit, la communauté Guix travaille activement à améliorer cette prise en charge et c’est donc maintenant le bon moment pour l’essayer et participer !

Avec Guix System, vous déclarez tous les aspects de la configuration du système d’exploitation et guix s’occupe d’instancier la configuration de manière transactionnelle, reproductible et sans état (voir Configuration du système). Guix System utilise le noyau Linux-libre, le système d’initialisation Shepherd (voir Introduction dans The GNU Shepherd Manual), les outils GNU et la chaîne d’outils familière ainsi que l’environnement graphique et les services systèmes de votre choix.

Guix System est disponible sur toutes les plateformes ci-dessus à part mips64el-linux et powerpc64le-linux.

Pour des informations sur comment porter vers d’autres architectures et d’autres noyau, voir Porter.

La construction de cette distribution est un effort collaboratif et nous vous invitons à nous rejoindre ! Voir Contribuer, pour des informations sur la manière de nous aider.


Notes de bas de page

(3)

Le terme « libre » se réfère ici bien sûr à la liberté offerte à la personne qui utilise ces logiciels.


Précédent: , Monter: Introduction   [Table des matières][Index]