Suivant: , Précédent: , Monter: Services   [Table des matières][Index]


8.8.6 Services d’impression

Le module (gnu services cups) fournit une définition de service Guix pour le service d’impression CUPS. Pour ajouter la prise en charge d’une imprimante à un système Guix, ajoutez un cups-service à la définition du système d’exploitation :

Variable Scheme : cups-service-type

Le type de service pour un serveur d’impression CUPS. Sa valeur devrait être une configuration CUPS valide (voir plus bas). Pour utiliser les paramètres par défaut, écrivez simplement :

La configuration de CUPS contrôle les paramètres de base de votre installation CUPS : sur quelles interfaces il doit écouter, que faire si un travail échoue, combien de journalisation il faut faire, etc. Pour ajouter une imprimante, vous devrez visiter l’URL http://localhost:631 ou utiliser un outil comme les services de configuration d’imprimante de GNOME. Par défaut, la configuration du service CUPS générera un certificat auto-signé si besoin, pour les connexions sécurisée avec le serveur d’impression.

Supposons que vous souhaitiez activer l’interface Web de CUPS et ajouter le support pour les imprimantes Epson via le paquet escpr et pour les imprimantes HP via le paquet hplip-minimal. Vous pouvez le faire directement, comme ceci (vous devez utiliser le module (gnu packages cups)) :

(service cups-service-type
         (cups-configuration
           (web-interface? #t)
           (extensions
             (list cups-filters escpr hplip-minimal))))

Remarque : si vous souhaitez utiliser la GUI basée sur Qt5 qui provient du paquet hplip, nous vous suggérons d’installer le paquet hplip, soit dans votre configuration d’OS, soit en tant qu’utilisateur.

Les paramètres de configuration disponibles sont les suivants. Chaque définition des paramètres est précédé par son type ; par exemple, ‘string-list foo’ indique que le paramètre foo devrait être spécifié comme une liste de chaînes de caractères. Il y a aussi une manière de spécifier la configuration comme une chaîne de caractères, si vous avez un vieux fichier cupsd.conf que vous voulez porter depuis un autre système ; voir la fin pour plus de détails.

Les champs de cups-configuration disponibles sont :

paramètre de cups-configuration : package cups

Le paquet CUPS.

paramètre de cups-configuration : package-list extensions

Pilotes et autres extensions du paquet CUPS.

paramètre de cups-configuration : files-configuration files-configuration

Configuration de l’emplacement où écrire les journaux, quels répertoires utiliser pour les travaux d’impression et les paramètres de configuration privilégiés liés.

Les champs files-configuration disponibles sont :

paramètre de files-configuration : log-location access-log

Définit le fichier de journal d’accès. Spécifier un nom de fichier vide désactive la génération de journaux d’accès. La valeur stderr fait que les entrées du journal seront envoyés sur l’erreur standard lorsque l’ordonnanceur est lancé au premier plan ou vers le démon de journal système lorsqu’il tourne en tache de fond. La valeur syslog fait que les entrées du journal sont envoyées au démon de journalisation du système. Le nom du serveur peut être inclus dans les noms de fichiers avec la chaîne %s, comme dans /var/log/cups/%s-access_log.

La valeur par défaut est ‘"/var/log/cups/access_log"’.

paramètre de files-configuration : file-name cache-dir

L’emplacement où CUPS devrait mettre les données en cache.

La valeur par défaut est ‘"/var/cache/cups"’.

paramètre de files-configuration : string config-file-perm

Spécifie les permissions pour tous les fichiers de configuration que l’ordonnanceur écrit.

Remarquez que les permissions pour le fichier printers.conf sont actuellement masqués pour ne permettre que l’accès par l’utilisateur de l’ordonnanceur (typiquement root). La raison est que les URI des imprimantes contiennent des informations d’authentification sensibles qui ne devraient pas être connues sur le système. Il n’est pas possible de désactiver cette fonctionnalité de sécurité.

La valeur par défaut est ‘"0640"’.

paramètre de files-configuration : log-location error-log

Définit le fichier de journal d’erreur. Spécifier un nom de fichier vide désactive la génération de journaux d’erreur. La valeur stderr fait que les entrées du journal seront envoyés sur l’erreur standard lorsque l’ordonnanceur est lancé au premier plan ou vers le démon de journalisation du système lorsqu’il tourne en tache de fond. La valeur syslog fait que les entrées du journal sont envoyées au démon de journalisation du système. Le nom du serveur peut être inclus dans les noms de fichiers avec la chaîne %s, comme dans /var/log/cups/%s-error_log.

La valeur par défaut est ‘"/var/log/cups/error_log"’.

paramètre de files-configuration : string fatal-errors

Spécifie quelles erreurs sont fatales, qui font terminer l’ordonnanceur. Les types de chaînes sont :

none

Aucune erreur n’est fatale.

all

Toutes les erreurs ci-dessous sont fatales.

browse

Les erreurs d’initialisation de la navigation sont fatales, par exemple les connexion échouées au démon DNS-SD.

config

Les erreurs de syntaxe du fichier de configuration sont fatale.

listen

Les erreurs d’écoute ou de port sont fatales, sauf pour les erreurs d’IPv6 sur la boucle locale ou les adresses any.

log

Les erreurs de création ou d’écriture des fichiers de journal sont fatales.

permissions

Les mauvaises permissions des fichiers de démarrage sont fatales, par exemple un certificat TLS et des fichiers de clefs avec des permissions permettant la lecture à tout le monde.

La valeur par défaut est ‘"all -browse"’.

paramètre de files-configuration : boolean file-device?

Spécifie si le fichier de pseudo-périphérique peut être utilisé pour de nouvelles queues d’impression. L’URI file:///dev/null est toujours permise.

La valeur par défaut est ‘#f’.

paramètre de files-configuration : string group

Spécifie le nom ou l’ID du groupe qui sera utilisé lors de l’exécution de programmes externes.

La valeur par défaut est ‘"lp"’.

paramètre de files-configuration : string log-file-perm

Spécifie les permissions pour tous les fichiers de journal que l’ordonnanceur écrit.

La valeur par défaut est ‘"0644"’.

paramètre de files-configuration : log-location page-log

Définit le fichier de journal de page. Spécifier un nom de fichier vide désactive la génération de journaux de pages. La valeur stderr fait que les entrées du journal seront envoyés sur l’erreur standard lorsque l’ordonnanceur est lancé au premier plan ou vers le démon de journal système lorsqu’il tourne en tache de fond. La valeur syslog fait que les entrées du journal sont envoyées au démon de journalisation du système. Le nom du serveur peut être inclus dans les noms de fichiers avec la chaîne %s, comme dans /var/log/cups/%s-page_log.

La valeur par défaut est ‘"/var/log/cups/page_log"’.

paramètre de files-configuration : string remote-root

Spécifie le nom d’utilisateur associé aux accès non authentifiés par des clients qui se disent être l’utilisateur root. La valeur par défaut est remroot.

La valeur par défaut est ‘"remroot"’.

paramètre de files-configuration : file-name request-root

Spécifie le répertoire qui contient les travaux d’impression et d’autres données des requêtes HTTP.

La valeur par défaut est ‘"/var/spool/cups"’.

paramètre de files-configuration : sandboxing sandboxing

Spécifie le niveau d’isolation de sécurité appliqué aux filtres d’impression, aux moteurs et aux autres processus fils de l’ordonnanceur ; soit relaxed soit strict. Cette directive n’est actuellement utilisée et supportée que sur macOS.

La valeur par défaut est ‘strict’.

paramètre de files-configuration : file-name server-keychain

Spécifie l’emplacement des certifications TLS et des clefs privées. CUPS cherchera les clefs publiques et privées dans ce répertoire : un fichier .crt pour un certificat encodé en PEM et le fichier .key correspondant pour la clef privée encodée en PEM.

La valeur par défaut est ‘"/etc/cups/ssl"’.

paramètre de files-configuration : file-name server-root

Spécifie le répertoire contenant les fichiers de configuration du serveur.

La valeur par défaut est ‘"/etc/cups"’.

paramètre de files-configuration : boolean sync-on-close?

Spécifie si l’ordonnanceur appelle fsync(2) après avoir écrit la configuration ou les fichiers d’état.

La valeur par défaut est ‘#f’.

paramètre de files-configuration : space-separated-string-list system-group

Spécifie le groupe ou les groupes à utiliser pour l’authentification du groupe @SYSTEM.

paramètre de files-configuration : file-name temp-dir

Spécifie le répertoire où les fichiers temporaires sont stockés.

La valeur par défaut est ‘"/var/spool/cups/tmp"’.

paramètre de files-configuration : string user

Spécifie le nom d’utilisateur ou l’ID utilisé pour lancer des programmes externes.

La valeur par défaut est ‘"lp"’.

files-configuration parameter : string set-env

Indique que la variable d’environnement spécifiée doit être passée aux processus fils.

La valeur par défaut est ‘"variable value"’.

paramètre de cups-configuration : access-log-level access-log-level

Spécifie le niveau de journalisation pour le fichier AccessLog. Le niveau config enregistre les ajouts, suppressions et modifications d’imprimantes et de classes et lorsque les fichiers de configuration sont accédés ou mis à jour. Le niveau actions enregistre la soumission, la suspension, la libération, la modification et l’annulation des travaux et toutes les conditions de config. Le niveau all enregistre toutes les requêtes.

La valeur par défaut est ‘actions’.

paramètre de cups-configuration : boolean auto-purge-jobs?

Spécifie s’il faut vider l’historique des travaux automatiquement lorsqu’il n’est plus nécessaire pour les quotas.

La valeur par défaut est ‘#f’.

cups-configuration parameter : comma-separated-string-list browse-dns-sd-sub-types

Specifies a list of DNS-SD sub-types to advertise for each shared printer. For example, ‘"_cups" "_print"’ will tell network clients that both CUPS sharing and IPP Everywhere are supported.

Defaults to ‘"_cups"’.

paramètre de cups-configuration : browse-local-protocols browse-local-protocols

Spécifie les protocoles à utiliser pour partager les imprimantes sur le réseau local.

La valeur par défaut est ‘dnssd’.

paramètre de cups-configuration : boolean browse-web-if?

Spécifie si l’interface web de CUPS est publiée.

La valeur par défaut est ‘#f’.

paramètre de cups-configuration : boolean browsing?

Spécifie si les imprimantes partagées sont publiées.

La valeur par défaut est ‘#f’.

paramètre de cups-configuration : string classification

Spécifie la classification de sécurité du serveur. N’importe quel nom de bannière peut être utilisé, comme « classifié », « confidentiel », « secret », « top secret » et « déclassifié » ou la bannière peut être omise pour désactiver les fonctions d’impression sécurisées.

La valeur par défaut est ‘""’.

paramètre de cups-configuration : boolean classify-override?

Spécifie si les utilisateurs peuvent remplacer la classification (page de couverture) des travaux d’impression individuels avec l’option job-sheets.

La valeur par défaut est ‘#f’.

paramètre de cups-configuration : default-auth-type default-auth-type

Spécifie le type d’authentification par défaut à utiliser.

La valeur par défaut est ‘Basic’.

paramètre de cups-configuration : default-encryption default-encryption

Spécifie si le chiffrement sera utilisé pour les requêtes authentifiées.

La valeur par défaut est ‘Required’.

paramètre de cups-configuration : string default-language

Spécifie la langue par défaut à utiliser pour le contenu textuel et web.

La valeur par défaut est ‘"en"’.

paramètre de cups-configuration : string default-paper-size

Spécifie la taille de papier par défaut pour les nouvelles queues d’impression. ‘"Auto"’ utilise la valeur par défaut du paramètre de régionalisation, tandis que ‘"None"’ spécifie qu’il n’y a pas de taille par défaut. Des noms de tailles spécifique sont par exemple ‘"Letter"’ et ‘"A4"’.

La valeur par défaut est ‘"Auto"’.

paramètre de cups-configuration : string default-policy

Spécifie la politique d’accès par défaut à utiliser.

La valeur par défaut est ‘"default"’.

paramètre de cups-configuration : boolean default-shared?

Spécifie si les imprimantes locales sont partagées par défaut.

La valeur par défaut est ‘#t’.

paramètre de cups-configuration : non-negative-integer dirty-clean-interval

Spécifie le délai pour mettre à jour les fichiers de configuration et d’état. Une valeur de 0 fait que la mise à jour arrive aussi vite que possible, typiquement en quelques millisecondes.

La valeur par défaut est ‘30’.

paramètre de cups-configuration : error-policy error-policy

Specifies what to do when an error occurs. Possible values are abort-job, which will discard the failed print job; retry-job, which will retry the job at a later time; retry-current-job, which retries the failed job immediately; and stop-printer, which stops the printer.

La valeur par défaut est ‘stop-printer’.

paramètre de cups-configuration : non-negative-integer filter-limit

Spécifie le coût maximum des filtres qui sont lancés en même temps, pour minimiser les problèmes de ressources de disque, de mémoire et de CPU. Une limite de 0 désactive la limite de filtrage. Une impression standard vers une imprimante non-PostScript requiert une limite de filtre d’environ 200. Une imprimante PostScript requiert environ la moitié (100). Mettre en place la limite en dessous de ces valeurs limitera l’ordonnanceur à un seul travail d’impression à la fois.

La valeur par défaut est ‘0’.

paramètre de cups-configuration : non-negative-integer filter-nice

Spécifie la priorité des filtres de l’ordonnanceur qui sont lancés pour imprimer un travail. La valeur va de 0, la plus grande priorité, à 19, la plus basse priorité.

La valeur par défaut est ‘0’.

paramètre de cups-configuration : host-name-lookups host-name-lookups

Spécifie s’il faut faire des résolutions inverses sur les clients qui se connectent. Le paramètre double fait que cupsd vérifie que le nom d’hôte résolu depuis l’adresse correspond à l’une des adresses renvoyées par ce nom d’hôte. Les résolutions doubles évitent aussi que des clients avec des adresses non enregistrées ne s’adressent à votre serveur. N’initialisez cette valeur qu’à #t ou double que si c’est absolument nécessaire.

La valeur par défaut est ‘#f’.

paramètre de cups-configuration : non-negative-integer job-kill-delay

Spécifie le nombre de secondes à attendre avant de tuer les filtres et les moteurs associés avec un travail annulé ou suspendu.

La valeur par défaut est ‘30’.

paramètre de cups-configuration : non-negative-integer job-retry-interval

Spécifie l’intervalle des nouvelles tentatives en secondes. C’est typiquement utilisé pour les queues de fax mais peut aussi être utilisé avec des queues d’impressions normales dont la politique d’erreur est retry-job ou retry-current-job.

La valeur par défaut est ‘30’.

paramètre de cups-configuration : non-negative-integer job-retry-limit

Spécifie le nombre de nouvelles tentatives pour les travaux. C’est typiquement utilisé pour les queues de fax mais peut aussi être utilisé pour les queues d’impressions dont la politique d’erreur est retry-job ou retry-current-job.

La valeur par défaut est ‘5’.

paramètre de cups-configuration : boolean keep-alive?

Spécifie s’il faut supporter les connexion HTTP keep-alive.

La valeur par défaut est ‘#t’.

paramètre de cups-configuration : non-negative-integer keep-alive-timeout

Spécifie combien de temps les connexions inactives avec les clients restent ouvertes, en secondes.

La valeur par défaut est ‘30’.

paramètre de cups-configuration : non-negative-integer limit-request-body

Spécifie la taille maximale des fichiers à imprimer, des requêtes IPP et des données de formulaires HTML. Une limite de 0 désactive la vérification de la limite.

La valeur par défaut est ‘0’.

paramètre de cups-configuration : multiline-string-list listen

Écoute sur les interfaces spécifiées. Les valeurs valides sont de la forme adresse:port, où adresse est soit une adresse IPv6 dans des crochets, soit une adresse IPv4, soit * pour indiquer toutes les adresses. Les valeurs peuvent aussi être des noms de fichiers de socket UNIX domain. La directive Listen est similaire à la directive Port mais vous permet de restreindre l’accès à des interfaces ou des réseaux spécifiques.

paramètre de cups-configuration : non-negative-integer listen-back-log

Spécifie le nombre de connexions en attente qui seront permises. Ça n’affecte normalement que les serveurs très actifs qui ont atteint la limite MaxClients, mais peut aussi être déclenché par un grand nombre de connexions simultanées. Lorsque la limite est atteinte, le système d’exploitation refusera les connexions supplémentaires jusqu’à ce que l’ordonnanceur accepte les connexions en attente.

La valeur par défaut est ‘128’.

paramètre de cups-configuration : location-access-control-list location-access-controls

Spécifie un ensemble de contrôles d’accès supplémentaires.

Les champs de location-access-controls disponibles sont :

paramètre de location-access-controls : file-name path

Spécifie le chemin d’URI auquel les contrôles d’accès s’appliquent.

paramètre de location-access-controls : access-control-list access-controls

Les contrôles d’accès pour tous les accès à ce chemin, dans le même format que le champ access-controls de operation-access-control.

La valeur par défaut est ‘()’.

paramètre de location-access-controls : method-access-control-list method-access-controls

Contrôles d’accès pour les accès spécifiques à la méthode à ce chemin.

La valeur par défaut est ‘()’.

Les champs de method-access-controls disponibles sont :

paramètre de method-access-controls : boolean reverse?

Si la valeur est #t, applique les contrôles d’accès à toutes les méthodes sauf les méthodes listées. Sinon, applique le contrôle uniquement aux méthodes listées.

La valeur par défaut est ‘#f’.

paramètre de method-access-controls : method-list methods

Les méthodes auxquelles ce contrôle d’accès s’applique.

La valeur par défaut est ‘()’.

paramètre de method-access-controls : access-control-list access-controls

Directives de contrôle d’accès, comme une liste de chaînes de caractères. Chaque chaîne devrait être une directive, comme « Order allow, deny ».

La valeur par défaut est ‘()’.

paramètre de cups-configuration : non-negative-integer log-debug-history

Spécifie le nombre de messages de débogage qui sont retenu pour la journalisation si une erreur arrive dans un travail d’impression. Les messages de débogage sont journalisés indépendamment du paramètre LogLevel.

La valeur par défaut est ‘100’.

paramètre de cups-configuration : log-level log-level

Spécifie le niveau de journalisation du fichier ErrorLog. La valeur none arrête toute journalisation alors que que debug2 enregistre tout.

La valeur par défaut est ‘info’.

paramètre de cups-configuration : log-time-format log-time-format

Spécifie le format de la date et de l’heure dans les fichiers de journaux. La valeur standard enregistre les secondes entières alors que usecs enregistre les microsecondes.

La valeur par défaut est ‘standard’.

paramètre de cups-configuration : non-negative-integer max-clients

Spécifie le nombre maximum de clients simultanés qui sont autorisés par l’ordonnanceur.

La valeur par défaut est ‘100’.

paramètre de cups-configuration : non-negative-integer max-clients-per-host

Spécifie le nombre maximum de clients simultanés permis depuis une même adresse.

La valeur par défaut est ‘100’.

paramètre de cups-configuration : non-negative-integer max-copies

Spécifie le nombre maximum de copies qu’un utilisateur peut imprimer pour chaque travail.

La valeur par défaut est ‘9999’.

paramètre de cups-configuration : non-negative-integer max-hold-time

Spécifie la durée maximum qu’un travail peut rester dans l’état de suspension indefinite avant qu’il ne soit annulé. La valeur 0 désactive l’annulation des travaux suspendus.

La valeur par défaut est ‘0’.

paramètre de cups-configuration : non-negative-integer max-jobs

Spécifie le nombre maximum de travaux simultanés autorisés. La valeur 0 permet un nombre illimité de travaux.

La valeur par défaut est ‘500’.

paramètre de cups-configuration : non-negative-integer max-jobs-per-printer

Spécifie le nombre maximum de travaux simultanés autorisés par imprimante. La valeur 0 permet au plus MaxJobs travaux par imprimante.

La valeur par défaut est ‘0’.

paramètre de cups-configuration : non-negative-integer max-jobs-per-user

Spécifie le nombre maximum de travaux simultanés permis par utilisateur. La valeur 0 permet au plus MaxJobs travaux par utilisateur.

La valeur par défaut est ‘0’.

paramètre de cups-configuration : non-negative-integer max-job-time

Spécifie la durée maximum qu’un travail peut prendre avant qu’il ne soit annulé, en secondes. Indiquez 0 pour désactiver l’annulation des travaux « coincés ».

La valeur par défaut est ‘10800’.

paramètre de cups-configuration : non-negative-integer max-log-size

Spécifie la taille maximale des fichiers de journaux avant qu’on ne les fasse tourner, en octets. La valeur 0 désactive la rotation.

La valeur par défaut est ‘1048576’.

paramètre de cups-configuration : non-negative-integer multiple-operation-timeout

Spécifie la durée maximale à permettre entre les fichiers d’un travail en contenant plusieurs, en secondes.

La valeur par défaut est ‘300’.

paramètre de cups-configuration : string page-log-format

Spécifie le format des lignes PageLog. Les séquences qui commencent par un pourcent (‘%’) sont remplacées par l’information correspondante, tandis que les autres caractères sont copiés littéralement. Les séquences pourcent suivantes sont reconnues :

%%

insère un seul caractères pourcent

%{name}

insère la valeur de l’attribut IPP spécifié

%C

insère le nombre de copies pour la page actuelle

%P

insère le numéro de page actuelle

%T

insère la date et l’heure actuelle dans un format de journal commun

%j

insère l’ID du travail

%p

insère le nom de l’imprimante

%u

insère le nom d’utilisateur

Si la valeur est la chaîne vide, le PageLog est désactivée. La chaîne %p %u %j %T %P %C %{job-billing} %{job-originating-host-name} %{job-name} %{media} %{sides} crée un PageLog avec les entrées standards.

La valeur par défaut est ‘""’.

paramètre de cups-configuration : environment-variables environment-variables

Passe les variables d’environnement spécifiées aux processus fils ; une liste de chaînes de caractères.

La valeur par défaut est ‘()’.

paramètre de cups-configuration : policy-configuration-list policies

Spécifie des politiques de contrôle d’accès nommées.

Les champs de policy-configuration disponibles sont :

paramètre de policy-configuration : string name

Nom de la politique.

paramètre de policy-configuration : string job-private-access

Spécifie une liste d’accès pour les valeurs privées du travail. @ACL correspond aux valeurs requesting-user-name-allowed ou requesting-user-name-denied de l’imprimante. @OWNER correspond au propriétaire du travail. @SYSTEM correspond aux groupes listés dans le champ system-group de la configuration files-config, qui est réifié dans le fichier cups-files.conf(5). Les autres éléments possibles de la liste d’accès sont des noms d’utilisateurs spécifiques et @group pour indiquer les membres d’un groupe spécifique. La liste d’accès peut aussi être simplement all ou default.

La valeur par défaut est ‘"@OWNER @SYSTEM"’.

paramètre de policy-configuration : string job-private-values

Spécifie la liste des valeurs de travaux à rendre privée, ou all, default, ou none.

La valeur par défaut est ‘"job-name job-originating-host-name job-originating-user-name phone"’.

paramètre de policy-configuration : string subscription-private-access

Spécifie un liste d’accès pour les valeurs privées de la souscription. @ACL correspond aux valeurs requesting-user-name-allowed ou requesting-user-name-denied de l’imprimante. @OWNER correspond au propriétaire du travail. @SYSTEM correspond aux groupes listés dans le champ system-group de la configuration files-config, qui est réifié dans le fichier cups-files.conf(5). Les autres éléments possibles de la liste d’accès sont des noms d’utilisateurs spécifiques et @group pour indiquer les membres d’un groupe spécifique. La liste d’accès peut aussi être simplement all ou default.

La valeur par défaut est ‘"@OWNER @SYSTEM"’.

paramètre de policy-configuration : string subscription-private-values

Spécifie la liste des valeurs de travaux à rendre privée, ou all, default, ou none.

La valeur par défaut est ‘"notify-events notify-pull-method notify-recipient-uri notify-subscriber-user-name notify-user-data"’.

paramètre de policy-configuration : operation-access-control-list access-controls

Contrôle d’accès par les actions IPP.

La valeur par défaut est ‘()’.

paramètre de cups-configuration : boolean-or-non-negative-integer preserve-job-files

Spécifie si les fichiers de travaux (les documents) sont préservés après qu’un travail est imprimé. Si une valeur numérique est spécifiée, les fichiers de travaux sont préservés pour le nombre de secondes indiquées après l’impression. Sinon, une valeur booléenne s’applique indéfiniment.

La valeur par défaut est ‘86400’.

paramètre de cups-configuration : boolean-or-non-negative-integer preserve-job-history

Spécifie si l’historique des travaux est préservé après qu’un travail est imprimé. Si une valeur numérique est spécifiée, l’historique des travaux est préservé pour le nombre de secondes indiquées après l’impression. Si la valeur est #t, l’historique des travaux est préservé jusqu’à atteindre la limite MaxJobs.

La valeur par défaut est ‘#t’.

paramètre de cups-configuration : non-negative-integer reload-timeout

Spécifie la durée d’attente pour la fin des travaux avant de redémarrer l’ordonnanceur.

La valeur par défaut est ‘30’.

paramètre de cups-configuration : string rip-cache

Spécifie la quantité de mémoire maximale à utiliser pour convertir des documents en bitmaps pour l’imprimante.

La valeur par défaut est ‘"128m"’.

paramètre de cups-configuration : string server-admin

Spécifie l’adresse de courriel de l’administrateur système.

La valeur par défaut est ‘"root@localhost.localdomain"’.

paramètre de cups-configuration : host-name-list-or-* server-alias

La directive ServerAlias est utilisée pour la validation des en-tête HTTP Host lorsque les clients se connectent à l’ordonnanceur depuis des interfaces externes. Utiliser le nom spécial * peut exposer votre système à des attaques connues de recombinaison DNS dans le navigateur, même lorsque vous accédez au site à travers un pare-feu. Si la découverte automatique des autres noms ne fonctionne pas, nous vous recommandons de lister chaque nom alternatif avec une directive SeverAlias plutôt que d’utiliser *.

La valeur par défaut est ‘*’.

paramètre de cups-configuration : string server-name

Spécifie le nom d’hôte pleinement qualifié du serveur.

La valeur par défaut est ‘"localhost"’.

paramètre de cups-configuration : server-tokens server-tokens

Spécifie les informations incluses dans les en-têtes Server des réponses HTTP. None désactive l’en-tête Server. ProductOnly rapporte CUPS. Major rapporte CUPS 2. Minor rapporte CUPS 2.0. Minimal rapporte CUPS 2.0.0. OS rapporte CUPS 2.0.0 (uname)uname est la sortie de la commande uname. Full rapporte CUPS 2.0.0 (uname) IPP/2.0.

La valeur par défaut est ‘Minimal’.

paramètre de cups-configuration : multiline-string-list ssl-listen

Écoute des connexions chiffrées sur les interfaces spécifiées. Les valeurs valides sont de la forme adresse:port, où adresse est soit une adresse IPv6 dans des crochets, soit une adresse IPv4, soit * pour indiquer toutes les interfaces.

La valeur par défaut est ‘()’.

paramètre de cups-configuration : ssl-options ssl-options

Sets encryption options. By default, CUPS only supports encryption using TLS v1.0 or higher using known secure cipher suites. Security is reduced when Allow options are used, and enhanced when Deny options are used. The AllowRC4 option enables the 128-bit RC4 cipher suites, which are required for some older clients. The AllowSSL3 option enables SSL v3.0, which is required for some older clients that do not support TLS v1.0. The DenyCBC option disables all CBC cipher suites. The DenyTLS1.0 option disables TLS v1.0 support - this sets the minimum protocol version to TLS v1.1.

La valeur par défaut est ‘()’.

paramètre de cups-configuration : boolean strict-conformance?

Spécifie si l’ordonnanceur demande aux clients d’adhérer aux spécifications IPP.

La valeur par défaut est ‘#f’.

paramètre de cups-configuration : non-negative-integer timeout

Spécifie le délai d’attente des requêtes HTTP, en secondes.

La valeur par défaut est ‘300’.

paramètre de cups-configuration : boolean web-interface?

Spécifie si l’interface web est activée.

La valeur par défaut est ‘#f’.

Maintenant, vous vous dîtes peut-être « oh la la, cher manuel de Guix, je t’aime bien mais arrête maintenant avec ces options de configuration »28. En effet. cependant, encore un point supplémentaire : vous pouvez avoir un fichier cupsd.conf existant que vous pourriez vouloir utiliser. Dans ce cas, vous pouvez passer un opaque-cups-configuration en configuration d’un cups-service-type.

Les champs de opaque-cups-configuration disponibles sont :

paramètre de opaque-cups-configuration : package cups

Le paquet CUPS.

paramètre de opaque-cups-configuration : string cupsd.conf

Le contenu de cupsd.conf, en tant que chaîne de caractères.

paramètre de opaque-cups-configuration : string cups-files.conf

Le contenu du fichier cups-files.conf, en tant que chaîne de caractères.

Par exemple, si vos fichiers cupsd.conf et cups-files.conf sont dans des chaînes du même nom, pouvez instancier un service CUPS de cette manière :

(service cups-service-type
         (opaque-cups-configuration
           (cupsd.conf cupsd.conf)
           (cups-files.conf cups-files.conf)))

Notes de bas de page

(28)

NdT : je vous rassure, c’est aussi mon sentiment au moment de traduire ces lignes. Et pour moi, c’est encore loin d’être fini.


Suivant: , Précédent: , Monter: Services   [Table des matières][Index]