Suivant: , Précédent: , Monter: Utilitaires   [Table des matières][Index]


7.14 Invoquer guix weather

Vous pouvez parfois grogner lorsque les substituts ne sont pas disponibles et que vous devez construire les paquets vous-même (voir Substituts). La commande guix weather rapporte la disponibilité des substituts sur les serveurs spécifiés pour que vous sachiez si vous allez raller aujourd’hui. Cela peut parfois être une information utile pour les utilisateurs, mais elle est surtout utile pour les personnes qui font tourner guix publish (voir Invoquer guix publish).

Voici un exemple :

$ guix weather --substitute-urls=https://guix.example.org
calcul de 5,872 dérivations de paquets pour x86_64-linux…
recherche de 6,128 éléments du dépôt sur https://guix.example.org…
mise à jour de la liste des substituts depuis 'https://guix.example.org'... 100.0%
https://guix.example.org
  43.4% substituts disponibles (2,658 sur 6,128)
  7,032.5 Mo de fichiers nar (compressés)
  19,824.2 Mo sur le disque (décompressés)
  0.030 secondes par requêtes (182.9 secondes au total)
  33.5 requêtes par seconde

  9.8% (342 sur 3,470) des éléments manquants sont dans la queue
  867 constructions dans la queue
      x86_64-linux : 518 (59.7%)
      i686-linux : 221 (25.5%)
      aarch64-linux : 128 (14.8%)
  vitesse de construction : 23.41 constructions par heure
      x86_64-linux : 11.16 constructions par heure
      i686-linux : 6.03 constructions par heure
      aarch64-linux : 6.41 constructions par heure

Comme vous pouvez le voir, elle rapporte le pourcentage des paquets pour lesquels des substituts sont disponibles sur le serveur — indépendamment du fait que les substituts soient activés, et indépendamment du fait que la clef de signature du serveur soit autorisée. Elle rapporte aussi la taille des archives compressées (« nars ») fournies par le serveur, la taille des éléments du dépôt correspondant dans le dépôt (en supposant que la déduplication soit désactivée) et la vitesse du serveur. La deuxième partie donne des statistiques sur l’intégration continue (CI), si le serveur le supporte. En plus, avec l’option --coverage, guix weather peut lister les substituts de paquets « importants » qui font défaut sur le serveur (voir plus bas).

Pour cela, guix weather récupère par HTTP(S) les métadonnées (narinfos de tous les éléments du dépôts pertinents. Comme guix challenge, il ignore les signatures de ces substituts, ce qui n’est pas dangereux puisque la commande ne fait que récupérer des statistiques et n’installe pas ces substituts.

La syntaxe générale est :

guix weather options… [packages…]

When packages is omitted, guix weather checks the availability of substitutes for all the packages, or for those specified with --manifest; otherwise it only considers the specified packages. It is also possible to query specific system types with --system. guix weather exits with a non-zero code when the fraction of available substitutes is below 100%.

The available options are listed below.

--substitute-urls=urls

urls est la liste des URL des serveurs de substituts séparés par des espaces. Lorsque cette option n’est pas renseignée, l’ensemble des serveurs de substituts par défaut est utilisé.

--system=système
-s système

Effectue des requêtes pour les substituts système — p. ex. aarch64-linux. Cette option peut être répétée, auquel cas guix weather demandera les substituts de plusieurs types de systèmes.

--manifest=fichier

Plutôt que de demander des substituts pour tous les paquets, demande uniquement les paquets spécifiés dans fichier. fichier doit contenir un manifeste comme avec l’option -m de guix package (voir Invoquer guix package).

This option can be repeated several times, in which case the manifests are concatenated.

--coverage[=count]
-c [count]

Rapporte la couverture des substituts pour les paquets : liste les paquets avec au moins count autres paquets qui en dépendent (zéro par défaut) pour lesquels il n’y a pas de substitut. Les paquets qui en dépendent ne sont pas listés : si b dépend de a et que a n’a pas de substitut, seul a est listé, même si b n’a habituellement pas de substitut non plus. Le résultat ressemble à cela :

$ guix weather --substitute-urls=https://ci.guix.gnu.org -c 10
calcul de 8 983 dérivations de paquets pour x86_64-linux…
recherche de 9 343 éléments du dépôt sur https://ci.guix.gnu.org…
mise à jour des substituts depuis « https://ci.guix.gnu.org »… 100,0 %
https://ci.guix.gnu.org
  64.7 % des substituts sont disponibles (6,047 sur 9,343)
…
2502 paquets ne sont pas sur « https://ci.guix.gnu.org » pour « x86_64-linux », parmi lesquels :
    58  kcoreaddons@5.49.0      /gnu/store/…-kcoreaddons-5.49.0
    46  qgpgme@1.11.1           /gnu/store/…-qgpgme-1.11.1
    37  perl-http-cookiejar@0.008  /gnu/store/…-perl-http-cookiejar-0.008
    …

Ce que montre cet exemple est que kcoreaddons et probablement les 58 paquets qui en dépendent n’ont pas de substituts sur ci.guix.info ; de même pour qgpgme et les 46 paquets qui en dépendent.

Si vous êtes un développeur de Guix, ou si vous prenez soin de cette ferme de construction, vous voudrez sans doute inspecter plus finement ces paquets : ils peuvent simplement avoir échoué à la construction.

--display-missing

Display the list of store items for which substitutes are missing.


Suivant: , Précédent: , Monter: Utilitaires   [Table des matières][Index]