Suivant: , Précédent: , Monter: Consignes d'empaquetage   [Table des matières][Index]


16.4.2 Conventions de nommage

Un paquet a en fait deux noms qui lui sont associés. Premièrement il y a le nom de la variable Scheme, celui qui suit define-public. Par ce nom, le paquet peut se faire connaître par le code Scheme, par exemple comme entrée d’un autre paquet. Deuxièmement, il y a la chaîne dans le champ name d’une définition de paquet. Ce nom est utilisé par les commandes de gestion des paquets comme guix package et guix build.

Les deux sont habituellement les mêmes et correspondent à la conversion en minuscule du nom du projet choisi en amont, où les underscores sont remplacés par des tirets. Par exemple, GNUnet est disponible en tant que gnunet et SDL_net en tant que sdl-net.

Une exception notable à cette règle est lorsque le nom du projet consiste en un unique caractère, ou si un projet maintenu plus ancien avec le même nom existe déjà — indépendamment de s’il a été empaqueté dans Guix on nom. Utilisez votre bon sens pour éviter de rendre ces noms ambigües et de leur enlever leur sens. Par exemple, le paquet Guix pour le shell nommé « s » en amont est s-shell et pas s. N’hésitez pas à demander si vous êtes en panne d’inspiration.

Nous n’ajoutons pas de préfixe lib au bibliothèques de paquets, à moins qu’il ne fasse partie du nom officiel du projet. Mais voir Modules python et Modules perl pour des règles spéciales concernant les modules pour les langages Python et Perl.

Les noms de paquets de polices sont gérés différemment, voir Polices de caractères.


Suivant: , Précédent: , Monter: Consignes d'empaquetage   [Table des matières][Index]