Suivant: , Monter: Contribuer   [Table des matières][Index]


16.1 Construire depuis Git

Si vous souhaitez travailler sur Guix lui-même, il est recommandé d’utiliser la dernière version du dépôt Git :

git clone https://git.savannah.gnu.org/git/guix.git

Comment vous assurer que vous avez obtenu une copie authentique du dépôt ? Pour celà, exécutez guix git authenticate, en lui transmettant le commit et l’empreinte OpenPGP de l’canal introduction (voir Invoquer guix git authenticate) :

git fetch origin keyring:keyring
guix git authenticate 9edb3f66fd807b096b48283debdcddccfea34bad \
  "BBB0 2DDF 2CEA F6A8 0D1D  E643 A2A0 6DF2 A33A 54FA"

Cette commande se termine avec le code de sortie zéro en cas de succès ; elle affiche un message d’erreur et quitte avec un code non zéro dans le cas contraire.

Comme vous pouvez le voir, il y a un problème de poule et d’œuf : il faut d’abord avoir installé Guix. En général, vous installez Guix System (voir Installation du système) ou Guix sur une autre distribution (voir Installation binaire) ; dans les deux cas, vous vérifiez la signature OpenPGP sur le support d’installation. Cela "amorce" la chaîne de confiance.

La manière la plus simple de configurer un environnement de développement pour Guix est, bien sûr, d’utiliser Guix ! La commande suivante démarre un nouveau shell où toutes les dépendances et les variables d’environnements appropriées sont configurés pour travailler sur Guix :

guix environment guix --pure

Voir Invoquer guix environment, pour plus d’informations.

Si vous ne pouvez pas utiliser Guix pour la construction de Guix depuis un extrait, les paquets suivants sont requis en plus de ceux mentionnés dans les instructions d’installation (voir Prérequis).

Avec Guix, vous pouvez ajouter des dépendances supplémentaires en lançant guix environment avec --ad-hoc :

guix environment guix --pure --ad-hoc help2man git strace

Lancez ./bootstrap pour générer l’infrastructure du système de construction avec Autoconf et Automake. Si vous avez une erreur comme :

configure.ac:46: error: possibly undefined macro: PKG_CHECK_MODULES

cela signifie probablement qu’Autoconf n’a pas pu trouver pkg.m4 qui est fournit par pkg-config. Assurez-vous que pkg.m4 est disponible. C’est aussi vrai pour l’ensemble de macros de guile.m4 fournies par Guile. Par exemple, si vous avez installé Automake dans /usr/local, il ne cherchera pas les fichiers .m4 dans /usr/share. Dans ce case vous devez invoquer la commande suivante :

export ACLOCAL_PATH=/usr/share/aclocal

Voir Macro Search Path dans The GNU Automake Manual, pour plus d’information.

Ensuite, lancez ./configure comme d’habitude. Assurez-vous de passer --localstatedir=directorydirectory est la valeur localstatedir utilisée par votre installation actuelle (voir Le dépôt pour plus d’informations à ce propos), habituellement /var. Remarquez que vous n’allez probablement pas lancer make install à la fin (vous n’avez pas besoin de la faire) mais il est toujours important de passer le bon localstatedir.

Finalement, vous devez invoquer make check pour lancer les tests (voir Lancer la suite de tests). Si quelque chose échoue, jetez un œil aux instructions d’installation (voir Installation) ou envoyez un message à la liste guix-devel@gnu.org.

À partir de maintenant, vous pouvez authentifier tous les commits de votre extrait en lançant :

make authenticate

La première exécution prend quelques minutes, mais les exécutions suivantes seront plus rapides.

Ou bien, si la configuration de votre dépôt Git local ne correspond pas à la configuration par défaut, vous pouvez fournir la référence pour la branche keyring dans la variable GUIX_GIT_KEYRING. L’exemple suivant suppose que vous avez un dépôt distant nommé ‘myremote’ qui pointe vers le dépôt officiel :

make authenticate GUIX_GIT_KEYRING=myremote/keyring

Remarque : Nous vous conseillons d’exécuter make authenticate après chaque invocation de git pull. Celà vous garantit de continuer à recevoir des modifications valables dans le dépôt.


Suivant: , Monter: Contribuer   [Table des matières][Index]